A propos

Styliste, artiste graffeur, artiste plasticien, Maguette Traoré crée sa collection dans et pour sa ville natale Dakar, Sénégal.  doxkatt1220143Né en 1989, Traoré a pris le nom d’artiste Diablos au cours des années adolescentes en suivant sa passion pour l’art de la rue.

Dès 2002, Diablos commence à faire les streetwear, et se voue à l’exercice du dessin dans les blackbooks, qu’il appelle «les livres d’or des graffeurs», en permanence et avec acharnement.  Après avoir aiguisé sa main en faisant le manga et les personnages du Seigneur des Anneaux,  Diablos arrive à une passion définitive pour le graffiti, « ce genre de lettres déformées, le wild style.»

Inspiré par ses aînés dans le mouvement des artistes de rue – Lamine Pouy, Dippi Depp, Docta, Big Key, Deep – Diablos continue à expérimenter avec la peinture graffiti sur les t-shirts, les jean, et même les rollers, tout en côtoyant les graffeurs.  Ils l’ont encouragé.  Leurs conseils ? « Il ne faut pas rester là. Il faut penser beaucoup plus à l’art.  Il faut creuser beaucoup. Il faut puiser le truc.  Ils me disaient qu’il faut aller en avant.»

Mes t-shirt chacun est pour une seule personne.  Tu peux parcourir le monde entier et c’est toi seulement qui aura ce t-shirt.

Depuis 2010, Diablos participe comme graffeur à WAPI (Word and Pictures) du British Council à Dakar, et au Festigraff du Centre Culturel Français et du Doxadem Squad de Docta.  Il vend ses streetwear au Festival 72 Heures du Hiphop Galsen, et il gagne l’entrée au cours de Management artistique au Bordeaux Management School de Dakar. diablos0612050 Tout en approfondissant ses talents en peinture, en graffiti, en stylisme, il apprend à structurer une entreprise, à planifier, à développer sa marque.  Il est prêt à lancer DoxKaTT.

Bien que Diablos produise maintenant une collection de marque, il persiste à peindre chaque vêtement à la main.  Et chacun est unique.

Le Doxkatt (Wolof pour ‘le promeneur’) est une figure de la mythologie urbaine de Dakar.  Le Doxkatt, dit Diablos, “c’est un gars qui marche, un marcheur qui part vers n’importe où , qui va avec de l’espoir.”

On dit en Wolof que c’est quand on marche que les idées viennent. Le Doxkatt, c’est un gars qui ne se tient pas ici. Un gars qui marche mais pour découvrir des trucs qu’il ne savait pas. Aller vers l’aventure, c’est ça l’idée. Si on reste, il n’y a rien qui se concrétise. Il faut aller, marcher au-delà.